interpoler


interpoler

interpoler [ ɛ̃tɛrpɔle ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1721; interpolé « intermittent » 1352; lat. interpolare « réparer », d'où « falsifier »
1Introduire dans un texte, par erreur ou par fraude (des mots, des phrases absents de l'original). « On avait copié le discours [...] en supprimant quelques passages et en interpolant quelques autres » (Chateaubriand). Glose interpolée par un copiste.
Par ext. Altérer (un texte) par une ou plusieurs interpolations.
2(1829) Math. Intercaler (des valeurs, des termes intermédiaires) dans une série de valeurs ou de termes connus. interpolation (2o).
⊗ CONTR. Extrapoler.

interpoler verbe transitif (latin interpolare, altérer) Intercaler, insérer quelque chose dans un texte : Interpoler un passage dans un discours. Pratiquer une interpolation en mathématiques ou en statistiques. ● interpoler (synonymes) verbe transitif (latin interpolare, altérer) Intercaler, insérer quelque chose dans un texte
Synonymes :
- insérer

interpoler
v. tr.
d1./d Insérer par ignorance ou par fraude (un mot ou un passage étranger) dans un texte.
d2./d MATH Pratiquer une interpolation.

⇒INTERPOLER, verbe trans.
A. [Le plus souvent au passif] Introduire dans un texte, par erreur ou par fraude, des phrases, des mots, des éléments qui ne figuraient pas dans l'original. Synon. insérer, intercaler. Les modifications franciscaines (...) bourraient l'office de phrases interpolées ou douteuses, l'encombraient d'histoires apocryphes ou inutiles (HUYSMANS, Oblat, t. 2, 1903, p. 183).
P. métaph. Je m'éveillai de bonne heure, et, encore à demi endormi, ma joie m'apprit qu'il y avait interpolé dans l'hiver, un jour de printemps (PROUST, Prisonn., 1922, p. 116).
P. ext. Modifier un texte en plusieurs endroits au point qu'il s'en trouve dénaturé. Le premier exemplaire interpolé est perdu; et, dans les copies qui en dérivent, toute trace matérielle d'addition (ou de substitution) a disparu (LANGLOIS, SEIGNOBOS, Introd. ét. hist., 1898, p. 71). Le témoignage des Antiquités tenu pour interpolé par une main chrétienne, sinon pour entièrement apocryphe, de l'avis des savants les plus compétents (WEILL, Judaïsme, 1931, p. 211) :
Le Directoire, effrayé des Mémoires de Cléry, en publia une édition interpolée, dans laquelle il faisait parler l'auteur comme un laquais, et Louis XVI comme un portefaix...
CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 482.
B. — MATH. Intercaler des valeurs ou des termes intermédiaires dans une série de valeurs ou de termes connus (d'apr. UV.-CHAPMAN 1956).
Absol. On interpole, c'est-à-dire qu'on intercale entre les nombres donnés par l'expérience d'autres nombres qui paraissent s'accommoder le mieux possible à la marche générale des nombres observés (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 65).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1364-73 cris ... interpollez « qui n'est pas continu » (BERSUIRE, T. Liv., Ste Gen., f° 80c ds GDF.), en m. fr. seulement; 2. 1704 « insérer par erreur ou par fraude un mot, une phrase dans un texte » (Trév.); 3. 1819 math. (BOISTE). Empr. au lat. class. interpolare « refaire, donner une nouvelle forme, interpoler », soit composé de inter « entre » et de polire « rendre uni, polir, châtier », soit dénominatif de interpolus « remis à neuf », v. ERN.-MEILLET. Fréq. abs. littér. : 20. Bbg. GROSS (M.). Probl. des relations entre synt. et lex. Fr. mod. 1969, t. 37, p. 368.

interpoler [ɛ̃tɛʀpɔle] v. tr.
ÉTYM. 1352, « interrompre »; sens mod., 1721; lat. interpolare « réparer », d'où « falsifier », de interpolis « remis à neuf, refait », de inter-, et polire « égaliser, orner ». → Polir.
1 Introduire dans un texte, par erreur ou par fraude (des mots ou des phrases n'appartenant pas à l'original). || Ici, le copiste a interpolé quelques mots. Intercaler.
1 On avait copié le discours au château, en supprimant quelques passages et en interpolant quelques autres.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. III, p. 24.
Par ext. Altérer (un texte) par une ou plusieurs interpolations. || Interpoler grossièrement un passage.
2 (…) le texte a été interpolé; il n'y a rien de tel dans le manuscrit conservé à Rome, et l'éditeur des Mémoires y a outrageusement jeté un faux.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Le Consulat, VIII.
Au p. p. || Glose interpolée. || Passage interpolé.
3 Avec les carnets de voyage de Michelet (…) madame Michelet a composé, sous le nom de l'historien, un volume intitulé Rome, qui (…) constitue une véritable trahison, par l'arrangement auquel a été soumis le texte des originaux, interpolés, coupés, raboutés ou récrits par cette redoutable collaboratrice.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 391.
2 (1829). Math., phys. Procéder à une interpolation (2.). || « On interpole, c'est-à-dire qu'on intercale entre les nombres donnés par l'expérience d'autres nombres qui paraissent s'accommoder le mieux possible à la marche générale des nombres observés » (Cournot, in T. L. F.).
CONTR. Authentiquer. — Extrapoler (terme de science).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • interpoler — (in tèr po lé) v. a. 1°   Insérer dans un texte des mots ou des phrases, soit pour éclaircir, soit pour compléter, soit pour dénaturer le sens. •   Il est avéré aujourd hui que les cinq ou six lignes qu on attribue à Josèphe sur Jésus, ont été… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTERPOLER — v. a. Insérer par ignorance ou par fraude un mot, une phrase dans le texte d un acte, d un manuscrit. Le copiste a interpolé la glose dans le texte. INTERPOLÉ, ÉE. participe, Passage interpolé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INTERPOLER — v. tr. Insérer par erreur ou par fraude un mot, une phrase dans le texte d’un acte, d’un manuscrit, etc. Le copiste a interpolé la glose dans le texte. Passage interpolé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • interpolation — [ ɛ̃tɛrpɔlasjɔ̃ ] n. f. • 1706; « interruption » XIVe; lat. interpolatio 1 ♦ Action d interpoler un texte; résultat de cette action. 2 ♦ (1812) Math. Intercalation de valeurs ou de termes intermédiaires dans une série de valeurs ou de termes… …   Encyclopédie Universelle

  • extrapoler — [ ɛkstrapɔle ] v. intr. <conjug. : 1> • 1893 ; de 1. extra et lat. polare « tourner », d apr. interpoler 1 ♦ Sc. Calculer, pour des valeurs de la variable situées en dehors de la série des valeurs observées, les valeurs d une fonction… …   Encyclopédie Universelle

  • Interpolation numérique — En analyse numérique (et dans son application algorithmique discrète pour le calcul numérique), l interpolation est une opération mathématique permettant de construire une courbe à partir de la donnée d un nombre fini de points, ou une fonction à …   Wikipédia en Français

  • interpola — INTERPOLÁ, interpolez, vb. I. tranz. 1. A introduce, a intercala într un text cuvinte sau fraze care nu aparţin originalului, pentru a l explica, a l completa etc. 2. (mat.) A intercala într un şir de valori cunoscute una sau mai multe mărimi… …   Dicționar Român

  • Clothoïde — Pour les articles homonymes, voir Fresnel. Représentation partielle de la clothoïde unitaire centrée, montrée ici avec un nombre réduit de spires et les points asymptotiques. La courbe complète s approche indéfiniment des points marqués au cent …   Wikipédia en Français

  • Interpolation (mathématiques) — Interpolation numérique En analyse numérique (et dans son application algorithmique discrète pour le calcul numérique), l interpolation est une opération mathématique permettant de construire une courbe à partir de la donnée d un nombre fini de… …   Wikipédia en Français

  • Interpolation Numérique — En analyse numérique (et dans son application algorithmique discrète pour le calcul numérique), l interpolation est une opération mathématique permettant de construire une courbe à partir de la donnée d un nombre fini de points, ou une fonction à …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.